18 conseils pour éviter que les ongles ne se cassent, se fendent ou s’écaillent - 1001 Beauty Secrets
Sélectionner une page

Ce n’est pas grave si un ongle s’est cassé par accident, cela peut toujours arriver. Cependant, s’ils se cassent, se fendent ou s’écaillent constamment, alors il y a un problème. Il faut en prendre soin avec patience, car cela demande du temps. Voici quelques conseils assez simples, mais efficaces.

1. Garder les mains et les ongles propres

Il faut toujours se laver les mains avec un savon doux en utilisant une brosse à ongles pour bien frotter autour des plis.

2. Hydrater les mains et les ongles après nettoyage

L’eau hydrate la peau, mais déshydrate les mains et les ongles. Une simple crème pour les mains fera l’affaire.

3. Porter des gants de caoutchouc en faisant la vaisselle

Cette corvée endommage les ongles. Ils deviennent secs et cassants qu’il vaut mieux utiliser un lave-vaisselle. S’il faut le faire à la main, des gants de caoutchouc seront nécessaires.

4. Il faut des gants de protection pour les tâches ménagères

Les produits chimiques durs du savon et ceux utilisés pour le nettoyage tuent les ongles. Des gants de latex doublés de coton sont préférables pour nettoyer la cuisine ou pour frotter la salle de bain.

5. Porter des gants de protection lors du jardinage

Il ne faut jamais travailler dans le jardin sans gants. Les ongles seront protégés de la saleté et les mains des ampoules, des objets pointus et des épines.

6. Garder les ongles hydratés

L’eau, le savon fort et les autres produits de nettoyage assèchent les ongles. L’âge y met le sien aussi. Pour compenser la perte d’eau, il faut les hydrater régulièrement pour éviter qu’ils ne se cassent, se fendent et s’écaillent. On peut également frotter les ongles avec une petite quantité de vaseline après la douche et chaque fois qu’on se lave les mains. Le beurre de karité, l’huile de jojoba, l’huile d’avocat, l’huile de ricin et l’huile d’olive sont également excellents.

7. Polir les ongles

L’application de vernis à ongles, même transparents, les protège et réduit la perte d’humidité. Une bonne application consiste en une couche de base, une ou deux couches de couleur et une couche de finition.

Cette dernière est importante pour assurer une bonne adhérence à la plaque et empêcher le vernis de s’écailler. La couche de base peut également prévenir la décoloration des ongles causée par le vernis foncé. La finition procure une brillance et une résistance. Puisque les ongles sont faits de kératine, ils n’ont pas besoin de « respirer » comme la peau.

8. Éviter l’utilisation excessive de dissolvant

Les dissolvants peuvent contenir des composants puissants tels que l’acétone, l’alcool, l’acétate d’éthyle ou l’acétate de butyle. Ils sont tous nocifs pour les ongles, mais nécessaires pour dissoudre le vernis à ongles. Une application par semaine suffit.

9. Ne pas couper ou limer les ongles lorsqu’ils sont secs

Les ongles sont faits de couches, et leur huile naturelle agit comme de la colle qui maintient les couches ensemble. Le meilleur moment pour couper ou limer vos ongles est après une douche ou après s’être lavé les mains. Il faut que les ongles soient plus mous et moins susceptibles de se fendre ou de casser.

10. Limer correctement

Limez vos ongles dans une seule direction, sinon ils risquent de se fendre.

11. Garder les pointes bien arrondies

Les ongles longs et pointus ont tendance à se briser facilement lors des activités quotidiennes. Les ongles de longueur courte ou moyenne avec des pointes bien arrondies ont moins de chance de se briser.

12. Eviter les durcisseurs d’ongles

Les durcisseurs d’ongles servent à augmenter la résistance des ongles. Cependant, les dermatologues ne les recommandent pas. Ils peuvent contenir de la résine (toluène-sulfonamide-formaldéhyde) qui assèchera encore plus les ongles. Les produits étiquetés « sans formaldéhyde » peuvent toujours en contenir une concentration de 1 à 2%. C’est encore autorisé par la loi.

13. Ne coupez pas vos cuticules

Il ne faut jamais couper ni enlever les cuticules. Cela peut causer une inflammation et des infections. Avant de les repousser avec un bâtonnet à cuticules, ils doivent être souples et flexibles. Ainsi, il faut prendre une douche ou tremper les doigts dans de l’eau tiède pendant 10 à 15 minutes. Il faut faire attention à ne pas les abîmer, cela affaiblirait tout l’ongle. Le bâtonnet est manipulé avec un mouvement circulaire autour de la base de l’ongle.

14. Ne pas utiliser de dissolvant pour cuticules

Les dissolvants pour cuticules sous forme de liquide ou de crème contiennent un alcali pour détruire la kératine, surtout si le produit est laissé trop longtemps en contact avec la peau. L’enlèvement ou la manipulation de la cuticule n’est pas du tout recommandé.

15. Hydrater les cuticules

La lotion qu’on utilise habituellement pour les mains ou le corps n’est pas conseillée pour la peau de la cuticule. Celle-ci est bien plus délicate. Elle nécessite un produit qui procure une hydratation intense avec un toucher doux. Voici quelques conseils pour la réparation des cuticules.

  • Pour les cuticules sèches, mais non détachées, il vaut mieux utiliser une crème qui contient des acides citriques. Ce sont des hydratants plus efficaces.
  • Il faut choisir des crèmes hydratantes qui contiennent du pétrole, de la glycérine, du beurre de karité ou de l’huile de graines de carthame. Ces hydratants naturels font des merveilles aussi bien pour les cuticules que pour les mains.
  • Les huiles à cuticules sont généralement composées d’une combinaison d’huiles végétales enrichies, d’huile de lin ou d’acides citriques. Elles procurent une hydratation intense et permettent à la cuticule de se réparer et de se rattacher à l’ongle.
  • Pour les cuticules fissurées, un traitement plus intensif avec de l’huile de vitamine E sera bénéfique. On peut les trouver dans la plupart des pharmacies.
  • Le beurre de karité, l’huile d’amande ou l’huile d’olive font également des merveilles sur les cuticules craquelées. Il suffit de le frotter dans les cuticules comme n’importe quelle autre huile pour avoir les mêmes résultats.

16. Ne pas ronger les ongles

Ce geste est absolument malsain. Il rend les ongles fendus, cassants et entraine des saignements, des infections ainsi que de la douleur. Voici quelques conseils pour arrêter de se ronger les ongles.

  • Faire les ongles de façon professionnelle et toujours les admirer.
  • Utiliser une couleur vive pour se dissuader de les ronger.
  • Mâcher un Chewinggum, une carotte ou un céleri pour détourner la bouche des ongles.

17. Ne jamais utiliser les ongles comme outils

Tout le monde le fait sans penser :

  • pour ouvrir les boîtes de conserve,
  • pour gratter ou enlever les autocollants, et parfois la saleté,
  • pour remplacer les ciseaux, tournevis, punaises…

Ces gestes usent beaucoup les ongles.

18. Portez des gants chauds pendant l’hiver

Le froid peut aussi aggraver l’état des ongles. En hiver, l’air sec les rend si fragiles que le moindre impact peut les briser. Pour éviter cela, il faut toujours porter des gants chauds.

Manger des vitamines n’aide pas les ongles

Les ongles ne sont pas des tissus vivants. Ils ne peuvent pas se réparer d’eux-mêmes lorsqu’ils se cassent. Contrairement à la croyance populaire, ils ne se renforceront pas en mangeant des aliments riches en vitamines et minéraux ou en prenant des suppléments multivitaminés. Toutefois, une étude récente a démontré que la biotine du complexe B pourrait aider les ongles fragiles.

Seuls les bons soins aident à maintenir la santé des ongles. La vitamine E, vitamine C (acide ascorbique), vitamine A, rétinoïdes, rétinol, rétine, silicium, zinc, fer, cuivre, sélénium ou vitamine B12 (cyanocobalamine) ne leur apportent rien. Le syndrome de l’ongle fragile peut s’estomper avec une dose quotidienne de 2,5 mg de biotine ou de 10 mg de silicium.

La faiblesse des ongles

Si les ongles sont cassants, c’est parce qu’ils sont secs. Le manque d’hydratation les rend trop durs. En outre, les ongles humides deviennent faibles. L’excès d’humidité les rend mous et les déchire facilement. Les durcisseurs présents sur le marché entrainent leur fragilité. La plupart des dermatologues déconseillent leur utilisation. Les personnes sujettes à des dommages des ongles sont :

  • celles qui changent leur vernis à ongles presque tous les jours. La plupart des dissolvants contiennent de l’acétone et du formaldéhyde ;
  • les personnes âgées, car les ongles se dessèchent en vieillissant.

S’ils sont déjà endommagés, voici quelques moyens de les réparer.

  • Trempage dans l’huile d’olive pendant 15 minutes par jour pendant un mois. Cela réhydrate et fortifie les ongles abîmés.
  • Une hydratation régulière répare les dommages des ongles.
  • Éviter les vernis à ongles pendant un moment. Une petite pause ne fera pas de mal. Tous les vernis à ongles contiennent des éléments qui assèchent les ongles, un repos de trois mois leur donnera une chance de s’autoréparer.
  • Ajouter plus de biotine à l’alimentation pour augmenter l’épaisseur des ongles et des cheveux.

Des conseils en plus

Soyez affectueuses et tendres avec vos ongles. Si le problème persiste, il faut aller chez le médecin. Il y a peut-être des problèmes de santé.