Sélectionner une page

A chaque tache sa solution

Si au lieu de les camoufler, vous souhaitez effacer définitivement les taches sur votre visage, nous vous indiquons comment les identifier et quels sont les meilleurs traitements et cosmétiques pour y mettre fin définitivement.

Les traitements médico-esthétiques sont l’option la plus efficace pour combattre les taches. Mais la première étape est je sais quel genre de tache c’est. Nous expliquons comment les distinguer. Ainsi, en fonction de la tache, vous connaîtrez la meilleure technique spécifique dans votre cas. Bien sûr, vous pouvez le compléter avec des dépigmentants et des nutricosmétiques à la maison, sans oublier les bonnes habitudes, comme la protection solaire.

Comment les distinguer

Savez-vous si cette tache que vous avez est une tache mélasme ou lentigoOu peut-être que c’est juste l’un d’entre eux. tache postinflammatoire?… Découvrez-le et retrouvez un teint homogène et lumineux.

  • Des mélasmes. Ils ont une composante génétique, bien qu’ils aient tendance à s’accentuer en raison des facteurs suivants causes hormonales (grossesse, ménopause). Ce sont des taches symétriques qui apparaissent des deux côtés du visage, mais qui peuvent aussi apparaître sur les lèvres, le front et le menton. Ils apparaissent plus fréquemment dans les peaux ternes, ternes, ternes.
  • Lentigines. Ce sont les taches brunes typiques. causé par le soleil et l’âge. De forme arrondie et aux bords irréguliers, elles se forment principalement dans les zones exposées au soleil (visage, décolleté et mains). Le plus normal, c’est qu’ils commencent à sortir à partir de l’âge de 35 ans et deviennent plus évidents à partir de 50 ans, parce qu’à cet âge la mélanine commence à se répandre mal.
  • Postinflammatoire. Ce sont des hyperpigmentations ou des taches, parfois avec soulagement, qui apparaissent à la suite d’un coup ou, par exemple, après l’application d’une cire. Il est également très fréquent qu’ils apparaissent dans processus de guérison après avoir souffert d’acné. Vous savez, c’est très important de ne pas toucher les granits, car après les croûtes peuvent apparaître des taches.

Comment mettre fin aux mélasmes

  • Combiner le CO2 et de la vitamine C. C’est un protocole qui est suivi dans de nombreux centres de beauté. Le laser CO2 détruit les mélanocytes (cellules responsables de la production de mélanine) et la vitamine C pure éclaire la couleur de la mélanine libérée. Il s’agit d’un traitement qui est généralement associé à des cosmétiques dépigmentants spécifiques à la maison. Un traitement de ce type coûte environ 1 000 €.
  • Lumière pulsée. Aussi connu sous le nom d’IPL (Intense Pulse Light), ce laser fonctionne également très bien, car sa longueur d’onde agit sur la tache sans affecter les tissus environnants. Le nombre de séances variera en fonction du nombre de places. Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que comme effet secondaire… il est normal qu’après la première séance, la pigmentation augmente. et la tache a l’air plus foncée. Mais cela disparaît après plusieurs semaines et avec des applications successives de lumière pulsée.

Comment enlever les lentigines ou les taches solaires

  • Avec Q-Switched Laser. L’avantage de ce laser est qu’il émet une grande quantité d’énergie lumineuse en très peu de temps (quelques fractions de seconde), ce qui lui permet de pénétrer la peau sans l’endommager. Après la séance laser, une croûte de la même taille que la tache disparaît en 5 à 10 jours environ. Le prix minimum est généralement de 200€ par séance.
  • Avec lumière pulsée. Aussi connu sous le nom d’IPL (Intense Pulsed Light), ce laser est également très approprié, car grâce à sa longueur d’onde, il agit directement sur place sans affecter les tissus environnants. Selon le nombre de places, 4-5 séances peuvent être nécessaires et le prix est d’environ 200€ par séance.

Conseils pour dissimuler tous les types de taches

Bien que des taches puissent apparaître pour des raisons inconnues, il existe des techniques, des cosmétiques et des habitudes qui servent à les combattre, quelle que soit leur origine.

  • Peau médicale douce. Les peelings chimiques qui sont fabriqués dans les centres de beauté ou les instituts dermatologiques pour renouveler la peau essaient d’être de plus en plus doux. L’objectif n’est pas d’attaquer la peau et que le temps de récupération soit court. Ils traitent les taches d’origine hormonale et celles produites par les dommages solaires, en même temps qu’ils réduisent les rides d’expression, les pores ouverts et ils apportent luminosité à la peau. Un mélange de puissants agents exfoliants (acide salicylique, acide trichloracétique et/ou acide lactique), qui éliminent les couches superficielles de l’épiderme. Ils contiennent également des ingrédients qui minimisent les réactions cutanées et améliorent l’hydratation. A partir de 250€.
  • Equipement anti-taches à la maison. Il existe des appareils ménagers qui combinent souvent plusieurs technologies, comme la luminothérapie et la thérapie ionique, pour aider à diffuser les taches localisées. Avec luminothérapie, la lumière verte émise par l’appareil ralentit l’activité des mélanocytes, de sorte que la synthèse de mélanine diminue et que l’intensité et la taille des taches sont réduites. Y ionothérapie consiste en courants ou micro-vibrations, qui augmentent la perméabilité de la peau pour améliorer l’efficacité des crèmes anti-taches. L’appareil s’utilise seul ou après la crème détachante. Il s’active au contact de la peau et s’éteint automatiquement au bout d’une minute pour pouvoir être utilisé sur d’autres zones du visage, du cou ou des mains. Des études indiquent qu’après un mois, la pigmentation est réduite de 27%.
  • Dépigmentants. Ils sont une grande aide cosmétique pour atténuer les taches, parce que agir sur la mélanine et éclaircir la peau. En fait, les taches cutanées sont des accumulations de pigment mélanique dans une zone localisée. Elles se forment lorsque les cellules qui produisent la mélanine (mélanocytes) deviennent “hyperactives”. Pour qu’ils soient vraiment efficaces, le dépigmentant doit être utilisé une fois par jour pendant deux semaines afin que la peau s’y adapte. Ensuite, vous pouvez l’utiliser deux fois par jour, mais il est recommandé de ne pas l’utiliser plus de 6 mois d’affilée, quand remarquez-vous vraiment les résultats ? Après 4 à 5 semaines, les taches s’estompent et la peau est plus lumineuse et plus uniforme.
  • Les cosmétiques anti-pollution vous aideront également. La pollution est une source croissante de radicaux libres et épuise les défenses antioxydantes de la peau. Des études récentes révèlent qu’elles causent 22 % plus de taches sur la peau. Dernièrement, la plupart des laboratoires cosmétiques ont accepté de lancer des lignes de crèmes anti-pollution pour les femmes vivant en ville. Profitez-en.
  • Renforce avec des nutricosmétiques. La quantité de vitamine C dans le corps diminue avec l’âge. Les suppléments vitaminiques oraux neutralisent les radicaux libres, ce qui signifie moins de taches de vieillesse. D’autres antioxydants à action éclaircissante sont l’acide lipoïque, le pycnogénol et le thé vert. Si plusieurs ingrédients actifs sont combinés, l’action anti-taches sera plus efficace.

Relax ! Relax ! Relax !

Restez calme et évitez le stress. Pensez que cela active les mélanocytes, qui sont les cellules qui produisent la mélanine, oui, cette substance qui donne une couleur sombre à la peau et produit l’apparence de taches disgracieuses.

Et n’oubliez pas, la protection solaire toute l’année.

Que vous ayez des taches ou non, il est très important de porter la photoprotection chaque fois que vous vous exposez au soleil pour prévenir son apparition. Le but est d’isoler les rayons UV de votre peau. La fabrication de mélanine, et donc l’apparition de taches, est déclenchée lorsque les rayons ultraviolets atteignent la peau. Notez que nous disons les UV, pas le soleil. En d’autres termes, les jours gris, vous devez également appliquer le photoprotecteur sur votre visage et vos mains. De cette façon, nous empêchons les taches de s’assombrir et d’apparaître de nouvelles taches. En plus, il y a maintenant photoprotecteurs à action éclaircissante. Ils contiennent des actifs anti-taches à une concentration aussi élevée que dans un traitement anti-âge.

  • Indispensable. Si vous avez du mal à appliquer un écran solaire tous les jours, n’oubliez pas qu’il est indispensable d’en utiliser un avec FPS 50 pendant et après les traitements de dépigmentation afin que les taches ne réapparaissent pas.
  • Une bonne aide. Si vous appliquez un sérum antioxydant avant le photoprotecteur, il vous aidera à arrêter la progression des taches.
  • Attention ! Attention aux médicaments. Certains médicaments sont des photosensibilisateurs ou, en d’autres termes, ils réagissent au soleil et peuvent causer des taches. Il s’agit notamment de contraceptifs oraux ou d’antihistaminiques.

Voulez-vous cacher les taches pendant que vous faites le traitement ?

Pendant le traitement de dépigmentation, vous pouvez les camoufler à l’aide de maquillage.

  • Ça dépend de la couleur de la tache. Si les taches sont d’une teinte plutôt foncée, utilisez un fond de teint correcteur, qui a un pouvoir couvrant supérieur à celui du fond de teint conventionnel. Si les taches sont légères, appliquez d’abord un correcteur puis un fond de teint fluide (mieux si vous avez un FPS de 20 ou plus et que vous avez des ingrédients actifs éclaircissants) ou une crème BB (hydratant coloré) :
  • Le correcteur le plus approprié. Choisissez un jaune si vous avez la peau claire. Si votre peau est plutôt foncée, choisissez une peau orange. Appliquer sans étendre le produit afin de ne pas perdre la couverture. Pour ce faire, faites de petites touches du bout des doigts afin que les pigments soient mieux fixés à la peau.