Le régime alimentaire après les vacances, mythe ou réalité ? - 1001 Beauty Secrets
Sélectionner une page

L’anxiété, le malaise, les sautes d’humeur ou les problèmes de concentration ne sont que quelques-uns des symptômes que vous pouvez ressentir dans le cadre de l’anxiété. syndrome post-vacances. Une série de symptômes qui accompagnent inévitablement de nombreuses personnes dans leur retour à la routine après l’été et qui peuvent durer jusqu’à plusieurs jours. Les recommandations que nous pouvons appliquer pour les éviter sont très diverses, allant de organiser à l’avance ou pratiquer un sport pour soulager le stress une fois que le travail reprendra. L’alimentation est également incluse dans cet aspect. Depuis certains aliments ont un lien direct avec la mémoireIl ne serait pas déraisonnable de préparer certains des plats que nous avons le plus appréciés pendant la période de repos et de renouer ainsi avec le moment présent. Bien qu’il ne s’agisse pas de la seule façon de surmonter le syndrome de l’après-fête dans la cuisine, le régime fait beaucoup plus que ce que nous pensions pendant cette période.


VIEW GALLERY

L’obsession de revenir à la routine est le pire ennemi. Mario Sánchez, expert en science et technologie alimentaire et créateur de Sefifood, met en garde contre les dangers d’une préoccupation constante. “La chose la plus importante est retrouver un régime alimentaire normal d’une manière saine sans essayer de compenser quoi que ce soit. Il est courant de négliger un peu notre nourriture pendant les vacances, mais l’important, c’est de la gérer correctement et de savoir comment en profiter sans aucune charge de conscience “, explique l’expert. Bien que pour ceux qui ont besoin d’aide supplémentaire, l’intérieur de la cuisine peut agir comme une solution à un retour qui devient plus difficile que d’habitude.

Avoir le sommeil perturbé est l’un des effets que nous avons remarqué avant après les vacances, car nous allons habituellement au lit et nous nous réveillons plus tard. Commencez par réordonner la routine alimentaire. “L’idéal serait de consommer 60% de la nourriture avant 17 heures et d’ingérer les 40% restants avant 21 heures”, a déclaré Josep Antoni Tur Marí, professeur de physiologie à l’Université des Baléares et CIBEROBN (Instituto de Salud Carlos III) et expert dans InfoAlimenta. il y a quelques mois. Une autre option pour résoudre les problèmes possibles que nous avons quand nous allons dormir est celle du Dr Eduardo Junco, consommer des produits qui aident à se reposer, ce qui se traduit par les aliments qui favorisent la synthèse de la mélatonine comme les œufs, la morue, la banane, les fruits de mer, la volaille, l’ananas, le brocoli, l’avocat, la cerise, la tomate, les noix…


VIEW GALLERY

Aussi dans la cuisine sont les aliments qui nous aident à lutter contre les fardeaux du travail. “La vitamine C réduit l’anxiété en luttant contre le stress oxydatif et l’action du cortisol (hormone libérée en réponse au stress), il est donc essentiel pour un retour à la routine “, explique Nutritienda. Et pas seulement l’orange, les fraises, la papaye ou le kiwi fournissent également une teneur élevée en cette vitamine. “Les vitamines B qui régulent la sensation de fatigue comme la viande, le poisson ou les œufs “, explique Débora Torrente, diététicienne nutritionniste chez Unodeocho.

“Légumes verts feuillus, légumineuses ou grains entiers aider à réduire la fatigue et la fatigue“Des aliments riches en magnésium qui, selon l’entreprise de santé, ne manquent pas non plus. L’expert en nutrition y ajoute d’autres produits qui vous aident à vous sentir bien. “Ce minéral contrôle la glycémie, régule le stress et améliore le taux de sérotonine (l’hormone du bonheur). Noix, pépins, cacao ou chocolat noir à plus de 85%”, sont quelques-uns des points forts.


VIEW GALLERY

Récupérer l’habitude de boire de l’eau est un autre des défis auxquels nous devrons faire face avec le retour. Les destinations ensoleillées où la soif est naturelle et où la consommation de liquides est constante sont loin du bureau, alors n’oubliez pas de bien vous hydrater pendant les heures de travail. De même, le ” régime post-vacances ” a peu de place pour la caféine. “Il peut être contre-productif de chercher un équilibre après les Fêtes “, dit la diététiste Debora. “La consommation de café motive la réponse au stress, ce qui peut augmenter notre sentiment de nervosité, d’anxiété et de manque de repos.



A court terme, ils génèrent une réponse sanguine élevée en dopamine et sérotonine, favorisant l’activation de notre centre de récompense avec une sensation agréable. Cependant, sa haute teneur en sucre, ses graisses de mauvaise qualité et ses exhausteurs de goût nous rendre dépendants et générer beaucoup de stress dans notre corps “, dit la nutritionniste. “Nous devons essayer de nous nourrir sans mélanger nourriture et émotions. Sinon, ce genre de comportement peut entraîner un trouble de l’alimentation “, se souvient Mario Sanchez. Comme le souligne Débora Torrente : “Manger détendu, respirer et savourer des aliments en se connectant avec le plaisir de manger, favorise un bon état du système digestif qui, dans des conditions optimales, absorbe tout ce que nous apportons par la nourriture.